Le Préfet des Pyrénées-Atlantiques M. Eric Spitz, accompagné de M. Alain Mespléde et Mme Emilie Dupont, directeur et directrice-adjointe de la Direction Départementale de la Protection des Personnes et de M. Théophile Delassus, directeur du cabinet, a reçu ce lundi 20 janvier à 18H00 en préfecture de Pau une délégation de 4 représentants d’Alda composée de Xebax Christy, Txetx Etcheverry, Malika Peyraut et Lara Saget.

Il répondait ainsi à la demande de rendez-vous pour discuter de la prolifération de baux frauduleux sur la côte basque, demande déposée par Alda lors de son action du 18 mai 2022. L’association de défense des locataires avait ce jour-là installé un « camping des baux frauduleux » devant la sous-préfecture pour dénoncer ce viol systématique de la loi obligeant des centaines de locataires à devenir SDF durant la période estivale.

Alda a décrit au Préfet Eric Spitz ce qu’elle constate au quotidien comme pratiques massives de ces baux frauduleux, dont sont victimes jeunes, familles et même retraités. L’association a dressé un portrait complet et détaillé des différents procédés utilisés par les agences ou propriétaires pour violer ou détourner la loi. Alda a également évoqué le problème posé par certaines agences et propriétaires se refusant à appliquer la loi malgré les demandes des locataires, ainsi que les tentatives d’intimidation, de menaces et de pressions auxquelles elles se livrent alors auprès de ces locataires. Elle a également abordé le problème des congés pour vente ou pour reprise factice établis dans le seul but de faire partir, de manière illégale, les locataires.

Alda a conclu par diverses questions et propositions concrètes, sur les moyens à entreprendre pour stopper au plus vite ces pratiques illégales et assainir cette situation qui précarise encore plus les personnes victimes de la crise du logement au Pays Basque.

Une discussion complète et précise s’en est suivie, dans laquelle le Préfet Eric Spitz et les représentants de la DDPP ont apporté un certain nombre d’éléments et de réponses, qui, s’ils sont suivis d’effets, sont de nature à satisfaire les attentes d’Alda sur cette problématique précise. Alda juge la réunion particulièrement utile et encourageante, et continuera à travailler avec détermination pour le droit de toutes et de tous à un logement digne et sécurisé en Pays Basque.